Les Classeurs du CERIU


Fiche descriptive CS 3.1.1 Techniques d'entretien et de réhabilitation Chaussées souples municipales fraisage-resurfaçage

"Chaussées souples, fraisage-resurfaçage"

Description de la technologie

Enlèvement d'une épaisseur variable du revêtement existant par fraisage à froid et mise en place d'un nouveau revêtement.

 

Principe de mise en oeuvre

Cette méthode consiste à enlever en tout ou en partie, selon le type de chaussée et les dégradations présentes, la couche d'enrobé bitumineux existante et à la remplacer par une nouvelle couche d'enrobé bitumineux afin de restaurer ou d'améliorer la surface de roulement de la chaussée.

L'opération permet aussi de corriger le profil transversal et le longitudinal en effectuant des corrections sur la chaussée fraisée avant de poser la nouvelle couche de surface. Elle permet aussi de respecter les contraintes de seuil.

 

Matériau et équipement

Béton bitumineux, neuf ou recyclé, choisi selon les caractéristiques du projet. Outre l'équipement conventionnel de projet routier, une fraiseuse est requise.

 

Domaines d'utilisation

La technique permet de corriger les déficiences associées à la texture de surface tel le désenrobage et l'arrachement.

Elle permet également la correction de l'aspect non uniforme de la surface revêtue après des rapiéçages systématiques ou des défauts de surface tel que, la pelade, le délaminage et les ornières de sévérité majeure.

De plus, il est possible de corriger le profil transversal (couronne), longitudinal (uni), et les canaux d'écoulement de l'eau.

Elle permet aussi de rétablir les revêtements soumis à des contraintes de seuil (trottoirs et bordures) ou de gabarit (viaduc).

 

Restrictions et limites

Le fraisage est à éviter sur de faible épaisseur du revêtement (moins de 50 mm).

Cette technique est déconseillée en cas de fissuration généralisée de sévérité majeure.

Aussi cette méthode ne devrait pas être utilisée lorsqu'il y a des soulèvements différentiels sous l'effet du gel ou si la capacité structurale de la chaussée est déficiente.

 

Planification préliminaire et complémentaire

Il est nécessaire de procéder à l'enlèvement de tout matériau non recyclable, tel que certains scellements de fissures, avant l'exécution des travaux.

Le mode opératoire ainsi que la condition mécanique des équipements de fraisage doivent être contrôlés de façon à assurer l'uniformité du profil et des stries de fraisage.

La profondeur de réalisation du fraisage doit être telle qu'aucun plan de délaminage du revêtement existant ne se trouve à moins de 25 mm de la surface exposée après l'opération (prévention de la pelade).

Le nettoyage de la surface doit être réalisé immédiatement avant la pose du liant d'accrochage.

 

Phases principales de réalisation

- Installation de la signalisation nécessaire avant les travaux;

- Scarification de la surface et transport des granulats bitumineux hors du site;

- Balayage de la chaussée;

- Fraisage du revêtement existant sur l'épaisseur prévue;

- Réalisation des réparations localisées, si requise;

- Nettoyage de la surface;

- Pose du liant d'accrochage;

- Pose du nouveau revêtement;

- Compactage.

 

Essais et contrôles

L'inspection de la mise en uvre devrait être effectuée afin de s'assurer de la propreté et cohésion de la surface, de l'uniformité et de la profondeur des stries de fraisage et de l'épaisseur résiduelle du revêtement (minimum de 50 mm).

Aussi, il est nécessaire de vérifier les éléments de contrôle qui s'appliquent à la technique du nouveau revêtement sélectionnée et le dosage du liant d'accrochage.

 

Produit fini

Le produit fini est variable selon le revêtement utilisé.

 

Exploitation et entretien

Le patron de fissuration qui existe dans la couche du revêtement laissée en place se réfléchit à travers le nouveau revêtement dans un délai variable selon les paramètres de conception du projet.

On appliquera un scellement de fissures environ deux ans après la mise en service et au besoin par la suite.

 

Mise en garde

La consultation des notes explicatives qui accompagnent les fiches descriptives est recommandée en vue d'un usage approprié de celles-ci.

 


Le CERIU n'assume aucune responsabilité quant à l'application des techniques et des procédés présentés dans les fiches descriptives.


Pour obtenir la collection complète "Les Classeurs du CERIU" nous vous invitons à joindre madame Céline Forest au (514) 848-9885 poste 272 au Centre d'expertise et de recherche en infrastructures urbaines (CERIU).

www.ceriu.qc.ca



Faites vos recherches dans nos archives grâce

à un moteur de recherche intégré






© InfraStructures - Tous droits réservés