Saturn VUE : cette fois, ça semble réussi!

 

Par Jacques Duval

 

Depuis le lancement de la marque Saturn au cours des années 80, cette division de General Motors a battu des records de satisfaction de la clientèle. Ceci est la preuve qu'une automobile plus que moyenne en fait de tenue de route et d'agrément de conduite peut être appréciée pour autant que les concessionnaires traitent leurs clients aux petits soins.

Au fil des années, les modifications à la SL et la venue de la LS m'ont toujours laissé sur mon appétit. Aucune de ces voitures ne possède l'homogénéité et l'intégrité des voitures nippones que cette marque est supposée contrer. Toutefois, l'arrivée de la VUE dans la gamme Saturn risque de venir améliorer la donne pour cette marque puisqu'il ne semble pas avoir de faille majeure sur ce modèle.

Le stylisme des Saturn a toujours été un point faible. Cette fois, selon toute évidence, on a recruté de nouveaux stylistes qui ont été en mesure de concevoir une silhouette d'une certaine élégance. Au premier coup d'il, on a l'impression d'avoir affaire à un véhicule européen et non à un produit assemblé dans les collines du Tennessee. Les concepteurs ont réussi à intégrer avec succès les éléments propres à Saturn en fait de stylisme. Le pilier C surdimensionné et incliné est mis en évidence puisque le pilier B est peint en noir et pratiquement escamoté visuellement. Ceci donne du dynamisme à la silhouette. À l'avant, la calandre surplombe le pare-chocs sur toute sa longueur, ce qui fournit un certain équilibre et compense pour la hauteur de la caisse. Les passages de roues en relief sont reliés d'avant à l'arrière par une indentation dans les panneaux en plastique des portières qui empêche toute lourdeur sur le plan visuel.

La présentation de l'habitacle de toutes les Saturn a toujours souffert d'un manque d'imagination total. Cette fois, à défaut d'être révolutionnaire, l'habitacle est sobre et moderne. Le centre d'intérêt est cette console verticale de couleur contrastante qui sépare la planche de bord en son milieu pour se prolonger sur le plancher. Les commandes sont à la portée de la main et les cadrans indicateurs faciles à consulter.

 

Fiche technique inédite

Contrairement à la politique de General Motors de cannibaliser ses modèles, la division Saturn a toujours bénéficié d'une certaine indépendance à ce sujet. Le VUE n'est donc pas une version révisée du Pontiac Aztek ou une avant-première de la Pontiac Vibe, mais un véhicule exclusif à Saturn. La plate-forme se distingue par ses deux imposants longerons parallèles qui contribuent à donner toute la rigidité voulue au châssis modulaire sur lequel sont greffés les panneaux en matière plastique constituant une bonne partie de la carrosserie.

La suspension avant à long débattement est à jambes de force et ancrée sur un berceau constitué d'éléments formés par pression hydraulique. À l'arrière, une suspension indépendante à liens multiples a pour but d'assurer un niveau de confort adéquat sans trop empiéter dans l'aire de chargement. Avant de l'oublier, soulignons que la direction est à assistance électrique, une première mondiale sur un véhicule utilitaire sport.

Deux moteurs sont au catalogue et ce sont des valeurs connues car ils sont offerts sur les modèles de la famille LS. Le quatre cylindres est le moteur Ecotec de 2,2 litres d'une puissance de 143 chevaux, soit cinq chevaux de plus que la version utilisée sur la LS. Il est couplé à une boîte manuelle à cinq rapports ou à une toute nouvelle transmission automatique à rapports continuellement variables. Là encore, il s'agit d'une première pour un véhicule de cette catégorie, tout au moins en Amérique. Cette boîte automatique nouveau genre permet d'obtenir une consommation quasiment identique à celle d'un modèle à boîte manuelle. Une nouvelle courroie de transmission améliorée et des algorithmes de passage des rapports modifiés permettent d'éliminer les irritants qui ont toujours été associés à ce type de boîte.

Pour ceux qui préfèrent la douceur et la puissance d'un moteur V6, il est possible de commander le VUE avec un V6 3,0 litres couplé à une boîte automatique à cinq rapports. Le rouage intégral est de série avec le moteur V6 et optionnel avec le quatre cylindres. Ce système de transmission intégrale est un répartiteur de couple placé juste avant le différentiel arrière, un peu comme sur le Honda CR-V. C'est léger, simple et relativement efficace. Par contre, comme le CR-V, le VUE n'est pas conçu pour les grandes expéditions en forêt.

 

Agréable surprise !

Jusqu'à présent, tous les produits Saturn m'ont déçu en raison d'un manque d'équilibre et de raffinement. Malgré plusieurs qualités intéressantes, les irritants sont toujours venus assombrir le tableau. J'ai été en mesure de prendre le volant de quelques prototypes du VUE lors de la présentation de ce modèle sur les routes de la Caroline du Sud et je dois admettre qu'il s'agit de la première fois que Saturn réussit obtenir cet équilibre au chapitre de l'esthétique, de la motorisation et du comportement d'ensemble.

Ce n'est pas un véhicule qui va tout révolutionner et les Honda CR-V Toyota Rav-4 et Subaru Forester devraient lui mener la vie dure. Malgré tout, cette Saturn se conduit avec le même agrément qu'une familiale, ses moteurs offrent un rendement dans la bonne moyenne et il y a toujours l'avantage du service Saturn.

Il est certain que le modèle à transmission intégrale et moteur V6 est le plus rapide, le plus confortable et le mieux équipé. C'est aussi le plus cher à plus de 30 000$. Il ne faut pas négliger les modèles équipés du moteur quatre cylindres et de la boîte à rapports variables. Reste à savoir si cette nouvelle transmission va plaire au public en dépit d'indéniables qualités.

Les performances de la version à moteur quatre cylindres sont adéquates tandis que la direction à assistance électrique Saturn VUE est progressive bien que toujours trop assistée. Le rouage intégral est dans la bonne moyenne et son fonctionnement imperceptible. Sur le plan du confort, soulignons que le dossier des sièges avant est moyennement confortable tandis que les places arrière sont correctes. Soulignons également que la soute à bagages est de dimensions adéquates.

Le VUE possède plusieurs éléments prometteurs et cette première prise de contact s'est révélée encourageante. Je réserve toutefois mon verdict définitif après un essai exhaustif sur nos routes et sous des conditions plus difficiles.

 Fiche Technique Saturn VUE
 Type: utilitaire sport, traction intégrale
 Moteur: L4 - 2,2 litres - 16 soupapes
 Puissance: 142 ch @ 5400 tr/min - 152 lb pi @ 4000 tr/min
 Transmission: manuelle à 5 rapports
 Direction: à crémaillère - assistée
 Suspension: av indépendante / arr indépendante
 Freins: av disques / arr tambours - ABS
 Accélérations 0-100 km/h: 11,0 secondes
 Vitesse maximale: 160 km/h

 

 

 

 

  Saturn VUE

Honda CR-V

Toyota RAV4

 Empattement: 270 cm 262 cm 249 cm
 Longueur: 460 cm 454 cm 419 cm
 Largeur: 182 cm 169 cm 173 cm
 Hauteur: 168 cm 178 cm 169 cm
 Poids: 1461 kg 1480 kg 1307 kg
 Puissance: 143 hp 160 hp 149 hp
 Pneus: P235/65R16 P205/70R15 P215/70R16
 Réservoir: 59 litres 58 litres 56 litres

 






© 1996-2001 Infrastructures - Tous droits réservés